Femmes de maison : les avatars boliviens du réglementarisme - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Journal Articles Actes de la Recherche en Sciences Sociales Year : 2013

Femmes de maison : les avatars boliviens du réglementarisme

Abstract

L'objet de cet article est de comprendre pourquoi et comment le réglementarisme bolivien survit à une redéfinition moins contraignante et plus favorable aux prostituées. Pour cela, nous reviendrons sur ses évolutions et sa coexistence ambiguë avec l'adhésion de la Bolivie aux principales conventions internationales abolitionnistes. Nous aborderons ensuite le fonctionnement des maisons, leurs modes de recrutement ainsi que les rapports des femmes entre elles, avec les tenanciers, les serveurs et les clients. Se dévoile alors un système original où ce qui apparaît à première vue comme une survivance formelle du réglementarisme coercitif du XIXe siècle s'est faite beaucoup plus équivoque, au point de brouiller les pistes entre ce qui pourrait être identifié à de la traite mais que les femmes vivent comme une opportunité.
Fichier principal
Vignette du fichier
Femmes_de_maison_version_auteur.pdf (204.14 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

ird-01002855 , version 1 (11-06-2014)

Identifiers

Cite

Pascale Absi. Femmes de maison : les avatars boliviens du réglementarisme. Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 2013, 198, pp.78-93. ⟨10.3917/arss.198.0079⟩. ⟨ird-01002855⟩

Collections

IRD
231 View
988 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More