"Batailles nocturnes dans les maisons closes : approches anthropologique et psychanalytique de l'univers onirique des prostituées de Bolivie", - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Journal Articles Revue du MAUSS Year : 2011

"Batailles nocturnes dans les maisons closes : approches anthropologique et psychanalytique de l'univers onirique des prostituées de Bolivie",

Abstract

Dans les maisons closes de Bolivie, le diable s'appelle Tio ; il se dédie à s'approprier le corps et l'âme des femmes . Cette expérience se fonde sur l'intériorisation d'un corpus narratif érotique qui met en scène des rencontres oniriques avec le diable. Ces relations sexuelles sont généreusement rémunérées et laissent leur trace sur le corps de la rêveuse (hématomes, empreintes de doigts, de fouet, etc.). Une heureuse jouissance en constitue le dénouement le plus fréquent. Mais d'autres récits parlent de viol, de harcèlement ou de mariage diabolique. Nous les avons complétés par des témoignages d'expériences éveillées qui renvoient aux mêmes fictions sociales. À la croisée de l'anthropologie et de la psychanalyse , tous peuvent s'appréhender du point de vue de la construction sociale de l'expérience de la prostitution et de sa gestion psychique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Absi-DouvilleMAUSS.pdf (432.05 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

ird-00662371 , version 1 (24-01-2012)

Identifiers

Cite

Pascale Absi, Douville Olivier. "Batailles nocturnes dans les maisons closes : approches anthropologique et psychanalytique de l'univers onirique des prostituées de Bolivie",. Revue du MAUSS, 2011, 37, pp.326-346. ⟨ird-00662371⟩
213 View
414 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More