Effet à court terme de la mise en culture sur le statut organique et l'agrégation d'un sol ferrallitique argileux du Congo - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Journal Articles Canadian Journal of Soil Science Year : 1996

Short-term effect of cultivation on organic status and aggregation of a clayey oxisol in Congo

Effet à court terme de la mise en culture sur le statut organique et l'agrégation d'un sol ferrallitique argileux du Congo

Abstract

Cultivation of oxisols of the Niari Valley (Congo) leads to considerable decline in the soil organic carbon content and structural stability in a few years. The objective of this study was to estimate the very short-term effects of cultivation on organic status and macroaggregate (> 0.2 mm) stability of a soil which had been under savanna for 20 yr. Another objective was to identify the determinants of macroaggregate stability. On one hand, after 5 mo of manual or mechanized cultivation, stable macroaggregate content MA decreased significantly in the 0- to I0-cm layer (7% on average); soil organic carbon stock S did not (6% on average), whereas the decrease in soil organic carbon content C was significant only under mechanized cultivation (13.5% on average, vs. 7% under manual cultivation). On the other hand, the influence of cultivation on MA, S and C was not significant in the 10- to 20-cm layer (variations < 5%, on average). MA was correlated with exchangeable aluminum content (r = 0.6), though its contribution to stability was low, but was neither with ‘‘free” or “amorphous” iron and aluminum contents (r < 0.3), nor with C (Y < 0.1); moreover, the influence of hot water-extractable compounds on MA was not significant. Therefore, macroaggregation did not seem to be controlled by organic matter.
Lorsque les sols ferrallitiques argileux de la vallée du Niari (Congo) sont mis en culture, leur teneur en carbone organique et leur stabilité structurale diminuent fortement en quelques années. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'effet à court terme de la mise en culture sur le statut organique et la stabilité des macroagrégats (> 0.2 mm) d'un sol resté vingt ans sous savane. L'étude a également pour objectif d'identifier les déterminants de la stabilité des macroagrégats. Après cinq mois de culture manuelle ou mécanisée, la teneur en macroagrégats stables (MA) diminue significativement dans la couche 0-10 cm (7% en moyenne) ; le stock de carbone organique S ne diminue pas significativement (6% en moyenne), et la diminution de teneur en carbone organique C est significative uniquement sous culture mécanisée (13.5% en moyenne, contre 7% sous culture manuelle). En revanche, la mise en culture n'influence pas significativement MA, S et C dans la couche 10-20 cm (variations inférieures à 5% en moyenne). MA est corrélée à la teneur en aluminium échangeable (r = 0.6), quoique sa contribution à la stabilité soit faible, mais n'est corrélée ni aux teneurs en aluminium et fer "libres" ou "amorphes" (r < 0.3), ni à C (r < 0.1) ; par ailleurs, MA n'apparaît pas influencée par les composés solubles dans l'eau chaude. La macroagrégation ne semble donc pas contrôlée ici par les matières organiques. (Résumé d'auteur)
Fichier principal
Vignette du fichier
Barthes 1996 Can J Soil Sci_OpenAccess.pdf (831.22 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

ird-04169951 , version 1 (24-07-2023)

Identifiers

Cite

Bernard Barthès, Ernest Kouakoua, Georges-Henri Sala, Christian Hartmann, Blaise Nyeté. Effet à court terme de la mise en culture sur le statut organique et l'agrégation d'un sol ferrallitique argileux du Congo. Canadian Journal of Soil Science, 1996, 76, pp.493-499. ⟨10.4141/cjss96-061⟩. ⟨ird-04169951⟩

Collections

IRD
17 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More