Communs en crise. Agdals, terres collectives, forêts et terroir au Maroc - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Journal Articles Revue internationale des études du développement Year : 2018

Communs en crise. Agdals, terres collectives, forêts et terroir au Maroc

Abstract

À travers les regards croisés de l'économie et de la géographie, et sur la base de plusieurs études de cas démonstratives des transformations en cours au Maroc des usages des ressources communautaires, à la fois endogènes et en lien avec des impulsions extérieures, l'objectif de cet article est d'interroger l'évolution de la notion de communs dans un contexte de crise de ces derniers. Est-il encore possible de parler de communs dans des situations où les communautés rurales se trouvent le plus souvent dessaisies, au profit de l'État et du secteur privé, des prérogatives qui étaient les leurs en matière de gouvernance locale de ressources collectives telles que l'eau agricole, les pâturages ou certaines forêts ? Cette réflexion nous amène à interroger le rôle actuel des pouvoirs publics marocains, notamment dans le cadre du Plan Maroc Vert, qui appuient l'émergence d'un mode d'organisation à vocation productiviste, négligeant trop souvent la préservation des ressources naturelles, des systèmes de gestion et des savoir-faire traditionnels collectifs.
Fichier principal
Vignette du fichier
RIED_2018_Def.pdf (372.28 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

ird-03546222 , version 1 (27-01-2022)

Identifiers

Cite

Bruno Romagny, Mohammed Aderghal, Laurent Auclair, Hélène Ilbert, Sylvaine Lemeilleur. Communs en crise. Agdals, terres collectives, forêts et terroir au Maroc. Revue internationale des études du développement, 2018, 233 (1), pp.53. ⟨10.3917/ried.233.0053⟩. ⟨ird-03546222⟩
78 View
125 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More