Le grand magal de Touba : exil prophétique, migration et pèlerinage au sein du mouridisme - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Journal Articles Social Compass Year : 2001

Le grand magal de Touba : exil prophétique, migration et pèlerinage au sein du mouridisme

Abstract

Changes that are current in the area of religious studies-the break-up of a single movement into a multitude of geographically dispersed locations, of small size-lead us to study the Murid movement in many places at the same time. But the great place of pilgrimage of the Murid brotherhood is today considered to be the Grand Magal of Touba. Murid of Senegal scattered around the world long to visit Touba, Muridism's holy city, on the holy day which commemorates the self-exile chosen by the colonists under the founder of the brotherhood, and the beginning of trials visited upon them all by the Almighty. This great event in the holy city of Touba-which with its 300,000 inhabitants has become the second largest city in Senegal-will be our analytical touchstone for the changes which have occurred in modern Muridism. Né d'un mouvement religieux local apparu dans le contexte colonial per-turbé de la fin du siècle dernier au Sénégal, le mouridisme a été initié par un homme, un saint soufi, Cheikh Ahmadou Bamba. Le parcours de ce per-sonnage, issu d'une famille de confession musulmane qâdir proche du roy-aume Wolof du Cayor, a manifestement une dimension prophétique. Celui que l'on appelle Khadim Rassoul (le serviteur du prophète), Sérigne Touba (le marabout de Touba) ou tout simplement Cheikh Ahmadou Bamba M'Backé, a fondé sa propre voie, la mouridiyya, sur ordre du prophète en 0037-7686[200109]48:3;307-000;xxxxxx
Le grand magal de Touba: exil prophétique, migration et pèlerinage au sein du mouridisme Les mutations contemporaines dans le domaine du religieux, l'éclatement d'un même mouvement à travers ses acteurs en une multitude de petits foyers dispersés géographiquement, amènent dorénavant à travailler parallèle-ment sur des terrains multiples. Le grand magal de Touba est aujourd'hui considéré comme le grand pèlerinage de la confrérie mouride. Les Sénégalais mourides dispersés un peu partout dans le monde cherchent à se rendre à Touba, la ville sainte du mouridisme, pour ce grand jour qui com-mémore le départ en exil, décidé par les colons, du fondateur de la confrérie et le début des épreuves imposées par le Tout puissant. Cette manifestation dans la ville sainte de Touba qui est devenue, avec ses 300.000 habitants env-iron, la deuxième ville du Sénégal, nous servira d'analyseur des changements opérés dans le mouridisme contemporain.
Fichier principal
Vignette du fichier
08-Bava.pdf (191.08 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ird-02067886 , version 1 (14-03-2019)

Identifiers

  • HAL Id : ird-02067886 , version 1

Cite

Sophie Bava, Cheikh Gueye. Le grand magal de Touba : exil prophétique, migration et pèlerinage au sein du mouridisme. Social Compass, 2001. ⟨ird-02067886⟩
649 View
2503 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More