Quelle connaissance pour quel développement des pêches artisanales ? Une base de connaissance (ontologie CRM CIDOC) pour l'Afrique de l'Ouest - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Conference Papers Year : 2008

Quelle connaissance pour quel développement des pêches artisanales ? Une base de connaissance (ontologie CRM CIDOC) pour l'Afrique de l'Ouest

Abstract

Le développement durable des pêches, si souvent invoqué en Afrique de l'Ouest, apparaît de plus en plus compromis alors que l'insécurité alimentaire augmente. Le développement des pêches supposerait une augmentation des captures, donc la surexploitation, qui menacerait les ressources et finalement la pêche. Les pêcheries tendraient à se développer spontanément, nécessitant des réglementations prescrites par les scientifiques mais qui ne sont pas appliquées. « On en sait suffisamment pour gérer », dit-on, si la surexploitation s'accroît, c'est par « manque de volonté politique ». La finalité de la gestion des pêches ne devrait pourtant pas être la réglementation de l'accès aux ressources, mais la création des conditions qui rendront cette réglementation inutile, c'est-à-dire les conditions d'une pêche durable. Les pêcheries artisanales ne doivent pas être réduites à des systèmes isolés d'extraction de ressource. Elles doivent être considérées comme des systèmes intégrés, diversifiés, pourvoyeurs de services durables. Pour mettre ces propriétés en évidence, il faut revenir au terrain, de plus en plus délaissé, et refaire un inventaire de la diversité des pêcheries qui soit pertinent pour l'aménagement et le développement durable. Nous présentons une base de connaissance sur les pêches artisanales d'Afrique de l'Ouest (Mauritanie à la Guinée, Cap-Vert) issue de groupes de travail ayant réuni des scientifiques de la région (1). Elle rassemble un certain nombre d'informations et d'observations du domaine halieutique de ces pays (engins, activités, pêcheries...), considéré comme un vaste ensemble parcouru d'échanges et ayant une unité culturelle. L'outil utilisé pour assembler les notions est un modèle conceptuel fait pour la transmission du patrimoine culturel, l'ontologie sémantique orientée objet CIDOC CRM (norme ISO). Les premiers résultats montrent que le modèle permet de documenter les notions de manière approfondie, d'expliciter des concepts scientifiques comme l'effort de pêche ou la ressource et de contribuer à une intégration pluridisciplinaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Charles-Dominique_Colloque_St_Louis.pdf (256.22 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ird-00368465 , version 1 (16-03-2009)

Identifiers

Cite

Emmanuel Charles-Dominique. Quelle connaissance pour quel développement des pêches artisanales ? Une base de connaissance (ontologie CRM CIDOC) pour l'Afrique de l'Ouest. XXIVe Journées du Développement de l'Association Tiers-Monde ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE ET DÉVELOPPEMENT, May 2008, SAINT-LOUIS, Sénégal. ⟨ird-00368465⟩

Collections

IRD UVSQ
163 View
262 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More