Qigong et « nouvelles religions » en Chine et à Taiwan - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Journal Articles Autrepart - Revue de sciences sociales au Sud Year : 2007

Qigong et « nouvelles religions » en Chine et à Taiwan

Abstract

Dans les années 1990, le qigong en Chine populaire et les « nouvelles religions » à Taiwan sont des phénomènes sociaux éclairant des aspects de la gouvernance dans le monde chinois et amplifiés par leur transnationalisation croissante. Le qigong « travail du souffle, exercice de l'énergie vitale » est un ensemble de pratiques et de savoirs néo-traditionnels à dimension thérapeutique et religieuse. En Chine, l'exercice du qigong , pratique corporelle de santé, renvoie à une dimension religieuse et à des interactions entre acteurs de l'État et de la société civile ; à Taiwan, le qigong s'inscrit directement dans la culture religieuse locale sans recours à la médiation du thérapeutique. La première section de l'article évoque la pluralité des discours et les processus de légitimation construits par les acteurs de la « culture du qigong ». La seconde introduit un élément de comparaison avec les « nouvelles religions » à Taiwan. Enfin, la troisième section tente de relier les deux catégories de pratiques ( qigong et « nouvelles religions ») par la médiation historique du legs des sectes religieuses chinoises.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article_EMicollier-1.pdf (247.17 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ird-00198955 , version 1 (18-12-2007)

Identifiers

Cite

E. Micollier. Qigong et « nouvelles religions » en Chine et à Taiwan. Autrepart - Revue de sciences sociales au Sud, 2007, 42, pp.129-146. ⟨ird-00198955⟩
182 View
206 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More