Sexualities and HIV/AIDS vulnerability in China, an anthropological perspective = Sexualités et vulnérabilité au VIH en Chine, un regard anthropologique - IRD - Institut de recherche pour le développement Access content directly
Journal Articles Sexologies Year : 2006

Sexualities and HIV/AIDS vulnerability in China, an anthropological perspective = Sexualités et vulnérabilité au VIH en Chine, un regard anthropologique

Abstract

Using an anthropological approach, sexuality is studied as a social object, and this idea which is pluralist and wide-ranging, depending location, plays the role of a heuristic in ‘contextualised' studies on sexuality during a period when AIDS is spreading worldwide. The HIV/AIDS epidemic, which is recognised as one of the most pressing public health problems globally, and in particular in developing countries, and as a ‘social' disease because of the implications and representations associated with it, has stimulated, or caused to be developed, studies on sexuality despite the risk that these studies will be used as a mere tool for epidemiology – which should be assessed in each context - and despite the risk associated with implicit moralisation of sexuality in terms of attempts by the scientific community to establish standards and thresholds of legitimacy for sexuality. The way the epidemic is treated in society is closely linked with medical care for it, and has facilitated recognition of the diversity of ‘sexual cultures' which take shape in an open and dynamic context of affective, social, political and economic interactions and relationships. Following an introduction which provides pointers to the theory, methodology and Chinese context, the following are examined: 1) sexual transmission of HIV and the epidemic dynamic; 2) its situation within society and the position of sexual minorities; 3) the development of studies on sexuality. Discussion of such themes contributes to documentation, in a specific social context, the social phenomena of sexual commerce in the same way as emergence and recognition of groups of minority sexual orientation, and of their rights, although theserights are still timidly granted in a limited context, and the way in which these groups negotiate with other participants in traditional normative structures (the family) or official structures. Finally, we should note that, in the context of prevention and care of HIV/AIDS in China, the idea of ‘sexual health' acts as a heuristic for studies of sexuality, which recently have been produced in ever-greater numbers and on increasingly diverse subjects, and in defending social and individual rights.
Selon une approche anthropologique, la sexualité est étudiée en tant qu'objet social et la notion de culture plurielle déclinée localement joue un rôle heuristique dans la production d'études sur des sexualités « contextualisées » dans le contexte de la propagation mondiale du sida. L'épidémie de VIH/sida, reconnue comme l'un des problèmes de santé publique les plus urgents à un niveau global, en particulier dans les pays en développement, et maladie « sociale » par ses implications et les représentations qui y sont associées, a relancé ou généré le développement, selon les pays, des études sur la sexualité en dépit du risque d'instrumentalisation de ces études par l'épidémiologie — important à évaluer dans chaque contexte et du risque associé de moralisation implicite de la sexualité par des tentatives de normalisation et de légitimation par la science. Le traitement social de l'épidémie, intrinsèquement lié à sa prise en charge médicale, a facilité la reconnaissance de la diversité des « cultures sexuelles » qui prennent forme dans un ensemble ouvert et dynamique d'interactions et de relations affectives, sociales, politiques et économiques. À la suite d'une introduction qui donne des clés théoriques, méthodologiques et sur le contexte chinois, sont abordés : 1)la transmission sexuelle du VIH et les dynamiques épidémiques ; 2) son inscription sociale et la situation des minorités sexuelles ; 3) le développement des études sur la sexualité. Le traitement de tels thèmes contribue à documenter dans un contexte spécifique le phénomène social du commerce du sexe ainsi que l'émergence et la reconnaissance de groupes minoritaires en matière d'orientation sexuelle et de leurs droits, même si elle est encore timide et limitée, et la négociation de ces groupes avec d'autres acteurs s'inscrivant dans des cadres normatifs traditionnels (la famille) ou officiels. Enfin, soulignons que dans le contexte de la prévention et de la prise en charge du VIH/sida en Chine, l'intérêt pour la « santé sexuelle » a un rôle heuristique dans la production récente, diversifiée et exponentielle d'études sur la sexualité et dans la défense de droits sociaux et individuels.
Fichier principal
Vignette du fichier
SEXOL42.pdf (247.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ird-00195845 , version 1 (11-12-2007)

Identifiers

Cite

Evelyne Micollier. Sexualities and HIV/AIDS vulnerability in China, an anthropological perspective = Sexualités et vulnérabilité au VIH en Chine, un regard anthropologique. Sexologies, 2006, 15, pp.191-201. ⟨10.1016/j.sexol.2006.06.006⟩. ⟨ird-00195845⟩
351 View
387 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More