Kayes, ville ouverte : migrations internationales et transports dans l'ouest du Mali - IRD - Institut de recherche pour le développement Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Autrepart - Revue de sciences sociales au Sud Année : 2008

Kayes, ville ouverte : migrations internationales et transports dans l'ouest du Mali

Résumé

Au Sahel, des villes nées à l'époque coloniale connaissent un renouveau actuel par le passage de migrants internationaux. Ces circulations à longue distance dynamisent l'espace local. La ville de Kayes, dans l'ouest du Mali, est concernée par les flux interafricains de voyageurs. Elle doit son attrait à sa position dans les réseaux de transport ouest-africains. Par les circulations de personnes à différentes échelles, les frontières avec le Sénégal et la Mauritanie deviennent, non plus des barrières, mais des espaces d'intégration régionale.
Fichier principal
Vignette du fichier
AutrepartKayes1.pdf (289.73 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

ird-00572603 , version 1 (01-03-2011)

Identifiants

Citer

Jérôme Lombard. Kayes, ville ouverte : migrations internationales et transports dans l'ouest du Mali. Autrepart - Revue de sciences sociales au Sud, 2008, 47, pp.91-107. ⟨ird-00572603⟩
432 Consultations
748 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More