Ramassage ouvrier et structuration de l'espace - Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Les Cahiers Scientifiques du Transport / Scientific Papers in Transportation Année : 1979

Ramassage ouvrier et structuration de l'espace

Résumé

The analyses of the systems organized for the transportation of the workers remain an area little studied in transportation economics. Recent researches undertaken at the initiative of the Institute for Transportation Research (IRT), Institute of Economic Studies (IEE) and the ATP socio-economy of Transports, have led to a better understanding of their importance both as transportation system and as elements of the personnel policy of the enterprise. The repercussions of these transportation systems on the structure of space and on the evolution of daily commuting have not been studied in-depth. This article, after having presented the results of several researches already completed tries to integrate the phenomenon of worker transportation with economic theories of space and migration. The confrontation of neo-classical models analyzing migration as a process of adjustment between regions of high and low salaries with the empirical results of the investigations of the transportation workers networks shows clearly the inadequation of these models. The behaviour of the workers concerned is influenced not only by the sphere of production, but also by family and socio-cultural factors. A vast field of research remains open.
Les services de transport-employeur restent un domaine mal connu de l'économie des transports. Quelques recherches récentes, menées a l'initiative de l'Institut de Recherche des Transports (IRT), de l'Institut des Etudes Economiques (IEE) et de l'ATP socio-économie des Transports ont permis de mieux mesurer l'importance, aussi bien en tant que système de transport, qu'en tant qu'élément de la politique du personnel de l'entreprise. Les répercussions de ces systèmes de transport sur la structuration de l'espace et l'évolution des phénomènes migratoires n'ont pas encore fait l'objet de travaux approfondis. Cet article, après avoir fait le point sur quelques-unes des recherches déjà réalisées, tente dans une deuxième partie, de lier le phénomène ramassage aux théories économiques de l'espace et des migrations. La confrontation des modèles théoriques néoclassiques analysant la migration comme un processus d'ajustement entre zones de bas et de hauts salaires, avec les résultats des enquêtes sur les systèmes de transport-employeur, met clairement en évidence l'inadéquation de ces modèles. Le salarié ramassé n'est pas totalement lié à la sphère de la production, mais réagit aussi en fonction de déterminants familiaux et de son environnement socio-culturel. Un vaste champ de recherche reste ouvert.
Fichier principal
Vignette du fichier
CST_01_04_GERARDIN.pdf (783.68 Ko) Télécharger le fichier
Origine Accord explicite pour ce dépôt

Dates et versions

hal-04104357 , version 1 (24-05-2023)

Licence

Identifiants

Citer

B. Gerardin. Ramassage ouvrier et structuration de l'espace. Les Cahiers Scientifiques du Transport / Scientific Papers in Transportation, 1979, 1, pp.41-57. ⟨10.46298/cst.11767⟩. ⟨hal-04104357⟩
11 Consultations
166 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More